Les 7 erreurs fatales qui empêchent votre blog de décoller et d’avoir du trafic

Il existe 7 erreurs blogging fatales, qui peuvent littéralement assassiner votre site … Cet article vous les dévoile toutes. 

Laissez-moi deviner …

Lorsque vous avez lancé votre blog, vous étiez tout excité à l’idée de partager vos idées avec le monde entier. Alors vous vous êtes précipité à votre bureau pour taper à la vitesse de la lumière sur votre clavier, puis vous avez appuyé sur « Publier ».

C’est bien ça ?

Après tout, c’est l’essence même du blogging : certains écrivent, d’autres écoutent.

C’est supposé être simple. C’est supposé être facile. C’est supposé être amusant.

Mais après quelques semaines (ou quelques mois) à bloguer, vous vous êtes rendu compte de quelque chose …

Tout le monde peut lancer un blog, mais le véritable test est d’avoir des lecteurs

N’importe quelle personne qui blogue déjà depuis quelques temps vous le dira : avoir des lecteurs est compliqué. Avoir peu de trafic est frustrant, car vous n’êtes lu que par quelques personnes, et vous vous demandez ce qui cloche avec votre blog.

La plupart des gens ont en ras le bol et ferment leur site dans la foulée. D’autres (comme vous) sont plus courageux, et persévèrent en parcourant le web à la recherche de réponses.

Mais de toutes façons c’est frustrant, car vous ne savez pas par quoi commencer. Alors, pour notre tout premier article ici à Blogging Enchanteur, j’ai décidé d’écrire à propos de ça.

Commençons par vous vacciner contre les pires erreurs, celles qui empêcheront votre blog de décoller et d’attirer du trafic si vous les faites.

Il y en a 7 au total.

Et on commence tout de suite avec la première :

Erreurs blogging n°1 : Tout miser sur le SEO

Ça parait logique : si personne ne peut trouver votre site, vous devez grimper dans les résultats des moteurs de recherche. Avec 3,3 milliards de requêtes effectuées chaque jour, être en première page (et en première place) de Google devrait ramener un joli paquet de monde sur votre site, n’est-ce pas ?

Alors vous commencez à lire de plus en plus d’articles sur le référencement naturel. Vous cherchez l’outil parfait qui vous dira quels mots-clés cibler. Vous mettez de plus en plus de mots-clés dans vos articles. Puis vous vous asseyez, attendant patiemment que Google vous envoie une vague de trafic.

Mais le résultat est décevant.

Bien sûr vous arrivez à vous placer sur quelques mots-clés peu compétitifs, mais pour ce qui est des expressions que vous ciblez, vous êtes toujours coincé à la quatorzième page. Là où personne ne peut vous trouver.

Pourquoi ? C’est simple : vous ne comprenez pas comment marche le référencement naturel.

Le SEO est une affaire compliquée. Il y a des centaines de paramètres à prendre en compte, et chacun a sa petite opinion dessus. Mais posez la question à n’importe quel expert, qui sait ce qu’il fait, et il vous dira que les mots-clés ne sont qu’une infime partie dans l’algorithme de Google. Le facteur majeur ? C’est la provenance de liens de qualité.

Voyez votre blog comme une voiture. Etre positionné de façon correcte sur de bons mots-clés est comme avoir de bons pneus : cela peut vous emmener plus loin, plus longtemps (c’est à dire vous placer en première page de Google.)

Mais les backlinks de qualité sont comme l’essence : sans eux, votre blog n’a pas le carburant nécessaire pour avancer. Et vous aurez beau avoir les meilleurs pneus Michelin, cela n’y changera rien.

Traduction : blogueurs débutants, arrêtez d’essayer à tout prix de vous positionner sur des mots-clés pour augmenter votre trafic. Le SEO n’est qu’une perte de temps pour vous.

Ce que vous devez faire à la place 

Si vous venez de lancer votre blog, votre temps sera bien plus efficace en l’investissant dans des articles invités :

  1. Liez des relations amicales et respectueuses avec les gros blogueurs de votre thématique
  2. Proposez leur un article invité d’extrême qualité
  3. Récoltez le jus de trafic

Et une fois que votre blog sera bien en place, publiez du contenu complet chez vous – et partez à la pêche au backlinks. En procédant ainsi, votre SEO marchera, et sera vraiment utile.

Cliquez ici pour lire un article détaillé (plus de 7000 mots) qui vous apprend à faire connaitre votre blog et à attirer des milliers de visiteurs sur votre site. Gratuitement.

Erreurs blogging n°2 : Penser que publier du bon contenu est assez

J’en ai marre des gens qui répètent à tout bout de champ que « délivrer de la valeur » suffit pour obtenir un blog populaire. Ils pensent que rédiger des articles de qualité et aider les gens à résoudre un problème est assez. Qu’il suffit d’être patient et que les gens vont se ruer sur leur blog, pour y lire la totalité des articles présents.

Vous savez quoi ? C’est faux.

Oui vous devriez écrire du contenu de qualité. Oui vous devriez aider les gens. Et oui, vous devriez être patient. Mais malheureusement, si c’est tout ce que vous faites, vous aurez le meilleur site dont personne n’aura jamais entendu parler.

Internet n’a jamais été aussi bruyant qu’aujourd’hui. Avec plus de 200 millions de blogs dans le monde, publier du bon contenu ne suffit plus pour se faire entendre.

C’est comme être dans une salle de concert remplie par des milliers et des milliers de personnes et chuchoter le remède contre le cancer. Vous pourriez être la première personne à le découvrir, si personne ne vous entend, ça n’a pas d’importance.

Ce que vous devez faire à la place

Posez-vous cette question importante : si vos lecteurs étaient devant vous, est-ce qu’ils vous écouteraient ?

Est-ce que qu’ils prêteraient attention à ce que vous avez à leur dire ? Ou est-ce qu’ils iraient plutôt surfer sur Facebook et mater une vidéo YouTube ?

Délivrer de la valeur est important, mais cela ne suffit pas. Voici quelques pistes pour vous démarquer de vos concurrents blogueurs, afin de briller autant qu’une étoile filante dans la nuit noire :

  • Rendez vos lecteurs accros
  • Traitez votre sujet avec un angle d’attaque original : par exemple cet article invité que j’ai rédigé en incorporant un film connu a fait un carton et m’a ramené à lui seul un trafic important (et plus de 80 inscrits)
  • Enrobez vos textes d’une histoire … Telle est la puissance du storytelling

Erreurs blogging n°3 : Lire 20 blogs webmarketing à la fois

Je sais ce que c’est de tomber dans ce piège de la boulimie d’informations.

Vous voulez progresser avec votre blog, alors vous cherchez toutes sortes d’astuces, en trainant sur des dizaines de blogs webmarketing différents. Au final, vous lisez des tonnes d’articles, et ces posts vous présentent des techniques toutes plus sexy les unes que les autres.

Entre la dernière astuce SEO à la mode, le nouveau hack à Facebook à tester et la dernière technique de ninja pour récupérer des adresses mails par centaines (mais oui bien sûr …), vous ne savez plus où donner de la tête.

Résultat ? Vous perdez du temps. Au lieu d’avancer, vous régressez. Cette erreur est vicieuse : vous ne vous rendez pas compte qu’elle vous pourrit la vie, mais elle belle et bien présente.

Ce que vous devez faire à la place 

Lisez un maximum de 3 blogs webmarketing. Virez ceux qui vous donnent des informations vues et revues, et ceux qui veulent vous vendre la lune en vous promettant « la dernière technique ultra- efficace à tester de toute urgence ». Suivez des blogs sérieux, qui vous apportent quelque chose quand vous les lisez.

D’ailleurs vous verrez : je ferai tout pour que Blogging Enchanteur fasse parti de ces blogs, en publiant des articles complets sur des sujets importants.

Ici, on ne parlera pas de hacks et de techniques bidons. Mais de stratégies et de méthodes qui vous permettront d’être crédible, d’attirer du trafic qualifié (sur le long terme) et d’avoir un positionnement bien ancré.

En parlant de positionnement …

Erreurs blogging n°4 : Ne pas avoir un positionnement défini

Je sais : quand vous entendez « positionnement », ça vous rappelle peut-être vos cours de marketing à la fac.

C’est quelque chose de vague, qu’on ne pense pas forcément important, et qui est chiant à travailler. Mais depuis que j’ai lancé mon blog, j’ai eu l’occasion d’échanger avec une centaine de personnes par mail et de coacher une dizaine d’inscrits…

Ce qu’il en ressort ? La grande majorité n’a pas de positionnement défini pour son blog.

Alors que c’est capital.

Ecoutez, vous devez comprendre une chose : si vous voulez construire un blog qui vous permettra de vendre vos produits et services par la suite (et d’en vivre), vous devez avoir un positionnement clair.

Le positionnement d’un blog est un sujet mal traité par les autres sites, et c’est pour cela que je publierai un article complet dessus prochainement. En attendant, voici deux grands conseils qui vont vous aider :

Ce que vous devez faire à la place

  1. Avoir une niche précise : n’essayez pas d’attirer tout le monde sur votre site. Si vous bloguez sur la santé par exemple, vous voulez attirer des hommes qui veulent prendre de la masse et gagner du muscle ? Ou plutôt des femmes entre 30 et 50 ans qui souhaitent rester mince ? Plus vous serez niché, plus votre message sera puissant, et plus vos produits se vendront bien. Car vous parlerez a une catégorie de personnes précise.
  2. Etre différent : il existe des blogs sur tout et n’importe quoi  aujourd’hui. Vous ne pouvez pas débouler et proposer le même contenu que l’on voit partout, encore et encore. Les gens vont vous snober. Démarquez-vous : allez à contresens, dites tout haut ce que tout le monde pense tout bas, parlez de votre expérience, mettez en avant votre personnalité, proposez du contenu plus riche et plus complet …

Erreurs blogging n°5 : Publier tous les jours

Je peux être honnête avec vous pendant une seconde ?

Cette erreur est celle qui me met le plus en rogne. Parce que certains des plus gros blogueurs marketing français vous conseillent de la faire. Et en faisant cette recommandation, ils induisent en erreur des jeunes blogueurs talentueux qui ne verront jamais leur site décoller …

Laissez-moi vous expliquer. Dans le cerveau des blogueurs populaires, voici comment les choses marchent :

Plus ils publient, plus ils ont de trafic. Donc vous devriez faire pareil qu’eux pour augmenter votre trafic. Sauf que la situation d’un blogueur populaire et d’un blogueur débutant est radicalement différente. Faisons quelques maths (rassurez-vous, rien de compliqué), vous allez vite comprendre :

Prenons l’exemple d’un gros blogueur qui possède 10 000 inscrits à sa liste. Disons que sur ces 10 000 inscrits, 2000 personnes lisent tous ses articles. Si ce blogueur publie un article par semaine, il aura 2000 personnes par semaine sur son site. S’il publie deux articles par semaine, il double son trafic et obtient 4000 personnes, sans compter les partages sur les réseaux sociaux … C’est un bon score.

Publier tous les jours a du sens pour ce blogueur populaire, car il augmente son trafic de façon importante en faisant ça. Mais les blogueurs débutants ont des chiffres tout à fait différents.

Imaginez un blogueur débutant qui possède 100 inscrits. Sur ces 100 inscrits, 20 personnes lisent n’importe quel article. Si ce blogueur publie un article par semaine, il aura 20 visiteurs. S’il en publie deux, il en aura 40. Oui il double lui aussi son trafic, mais ce n’est qu’une augmentation de 20 visiteurs au final ! Ce n’est rien du tout.

Si vous êtes un blogueur débutant et que vous agissez comme ça, il vous faudra environ 540 ans avant que votre blog ne devienne populaire.

Ce que vous devez faire à la place 

Si vous avez déjà une audience en place : publiez un article toutes les deux semaines, ou chaque semaine grand maximum. Prenez le temps de rédiger des articles complets, avec des informations de qualités et de l’émotion. Ces articles vous permettront d’asseoir votre crédibilité et de toucher vos lecteurs en plein coeur.

Si vous n’avez pas d’audience en place : publiez chez les autres. C’est le principe du guest blogging (ou des articles invités comme je vous l’ai dit plus haut) : ça marche très bien, et c’est comme ça que j’ai construit l’audience de ce blog … C’est d’ailleurs grâce à cela que vous lisez cet article aujourd’hui 😉

Erreurs blogging n°6 : Imiter les autres

C’est normal de commettre cette erreur. Lorsque vous lancez votre site, vous ne savez pas vraiment comment marche ce petit monde du blogging.

Alors vous allez jeter un oeil aux autres blogueurs qui sont déjà bien établis : vous lisez leurs articles, vous observez la façon dont ils communiquent avec leurs lecteurs, ce qu’ils font pour faire grossir leur audience … Et c’est tout naturellement que vous avez envie de les copier (ou du moins de les imiter.)

Vous disposez de plusieurs blogueurs populaires à portée de clic : vous vous dites qu’il suffit de faire comme eux pour que votre blog connaisse le succès lui aussi. Mais ce n’est pas comme ça que ça marche …

Regardez : avant de créer Blogging Enchanteur j’avais un autre blog où j’avais du mal à trouver mon propre style.

Je lisais beaucoup le blog d’André de Trafic Mania par exemple. Et sans le faire exprès, au fur et à mesure de lire ses articles, je m’imprégnais de son style. Quelques personnes m’ont alors fait la remarque que mes écrits ressemblaient trop à ceux d’André.

Et ils avaient raison.

Une fois que j’ai compris cela j’ai fermé mon blog, j’ai appris tout ce que je pouvais sur l’écriture, et j’ai défini clairement mon positionnement.

Le résultat ? Beaucoup mieux.

Depuis que j’ai lancé mon nouveau projet avec Blogging Enchanteur, les choses ont totalement changées :

  • Les gens m’envoient des mails en me disant que mon style est particulier
  • Certaines personnes commentent mes articles en me disant que « ça fait du bien de ne pas voir les mêmes choses vues et revus sur la toile » pour les citer
  • Et je lie une relation spéciale avec mes inscrits, car je suis vraiment moi même avec eux

Capture d’écran 2017-02-02 à 12.10.31

Bref, l’évolution est (vachement) positive, et mes articles possèdent plus d’impact.

Pourtant, ce n’était pas parti pour aller dans ce sens au départ … Et c’est pour cette raison que je me permets de vous donner ce conseil, qui est à mon sens le meilleur conseil que je puisse vous donner : laissez votre personnalité s’exprimer.

Ce que vous devez faire à la place

Selon moi, votre personnalité devrait irriguer la totalité de votre communication sur le web : que ce soit dans vos articles, dans vos interactions avec vos lecteurs, dans vos messages …

Touchez vos lecteurs en étant authentique. Montrez votre côté humain. Choisissez des mots différents de ceux que tout le monde utilise.

N’ayez pas peur ! Ecrivez, et amusez-vous. Laissez-vous aller.

Effet bonus n°1 : Vous sortirez du lot.

Effet bonus n°2 : Ecrire deviendra beaucoup plus cool (vous verrez !)

Le meilleur dans tout ça ? Les gens ne vous suivront plus juste pour lire vos conseils et pour résoudre un problème (comme ils le font avec tous les autres blogueurs de votre thématique) … Non. Ils vous liront pour être en contact avec vous. Parce qu’ils aiment votre style et votre écriture. Ils deviendront vos fans.

Et à ce moment là, vous deviendrez irremplaçable.

Erreurs blogging n°7 : Attendre que votre trafic fasse l’effet « boule de neige »

Dernière erreur (mais pas des moindres). La fausse idée la plus répandue dans la blogosphère :

L’effet trafic « boule de neige. »

Qu’est-ce que c’est ? C’est quand vous vous dites que c’est parfaitement normal d’avoir peu de trafic lorsque votre site est nouveau. Et qu’avec chaque article que vous publierez, votre audience grossira un peu plus, à l’image d’une boule de neige qui dévale une colline.

Alors vous vous dites que vous devez être persistent. Que vos chiffres sur Google Analytics ne sont peut-être pas impressionnants pour le moment, mais qu’au fil du temps, tout cela résultera en une énorme audience.

C’est une façon de penser qui est rassurante, car vous vous dites que ce n’est pas grave si personne ne lit votre blog, et que votre stratégie payera à un moment ou un autre.

Mais vous savez quoi ?

Ce ne sont que des conneries.

L’effet trafic « boule de neige » n’existe pas, pas plus que le Père Noël. Les blogs populaires qui attirent des milliers de visiteurs ne se contentent pas d’espérer que leur trafic augmente à chaque article publié.

Non. Ils suivent une véritable feuille de route qui leur sert de guide. Et ils vont chercher leurs visiteurs avec les dents.

Si vous aussi vous voulez que votre blog décolle comme une fusée, vous devez changer de stratégie.

Mais alors, quelle stratégie marche pour qu’un blog s’envole et draine du gros trafic ?

Eh bien, je vais vous dire ce qui a marché pour moi, pour les blogueurs populaires avec qui je suis en contact, et pour les blogueurs que j’ai coaché et qui ont obtenu des résultats :

Ce n’est pas de s’attarder sur le SEO dès le départ. Ce n’est pas de publier des articles à la chaîne en priant pour avoir du trafic. Ce n’est pas de porter un collier fait d’os de poulets et de réciter une vieille incantation pour que le dieu Google vous envoie une tonne de visiteurs.

En fait, ce n’est pas à propos de faire quoi que ce soit.

Ce qui marche, c’est d’écouter.

Voyez-vous, la première cause d’échec des blogs n’est pas un mauvais contenu ou des articles qui ne sont pas assez optimisés en terme de mots-clés … Ce sont des blogs tenus par des blogueurs égoïstes.

Des blogueurs qui publient ce qu’ils souhaitent dire, et qui ne pensent pas un seul instant à ce que leurs lecteurs souhaitent lire.

Je m’explique : si vous bloguez à propos d’un sujet qui intéresse beaucoup de gens, vous pourrez faire beaucoup de bêtises, mais votre blog grandira quand même. Malheureusement, le contraire est aussi vrai. Si vous êtes la seule personne dans le monde qui soit intéressée par votre thématique, vous pourrez tout faire parfaitement, votre blog stagnera et finira par mourir.

Oui les techniques pour avoir du trafic sont importantes. Oui travailler votre contenu pour être crédible est important. Oui avoir votre propre personnalité est important.

Mais tout cela ne sera jamais aussi important que le fait d’écouter vos lecteurs. Plus vous les écouterez, et plus votre trafic (et tous les autres indicateurs de performance de votre blog) se porteront mieux.

Alors écoutez-les pour l’amour de dieu.

Répondez aux commentaires qu’ils vous laissent. Echangez avec eux par mail. Appelez-les directement au téléphone, pour vraiment les comprendre et connaitre leurs problèmes.

Si vous n’avez pas encore de lecteurs, lisez la section « commentaires » des blogs populaires de votre thématique. Trainez sur les forums de votre thématique, et consultez les topics les plus populaires. Faites un tour du côté des groupes Facebook de votre thématique.

Puis trouvez des points communs. Presque toujours, il y a une ou deux questions qui reviennent sans cesse. Une ou deux frustrations dont les personnes de votre thématique parlent, encore et encore.

C’est sur cela que vous devez écrire. Ce sont ces questions et ces frustrations que vous devez traiter dans vos articles. Vous n’avez pas à deviner, vous devez juste écouter.

Ce qui nous amène à l’essence même de l’article que vous êtes en train de lire …

Laissez-moi un commentaire, et racontez moi ce qui vous pose problème

J’ai réalisé quelque chose ces derniers mois, au fur et à mesure que je construisais mon audience.

Ce blog n’est pas à propos de moi. Il est à propos de vous.

Il est à propos de vos frustrations de ne pas avoir assez de trafic, d’inscrits et de ventes.

Il est à propos de votre désir de vivre de votre blog.

Il est à propos de toutes vos questions, et de moi qui y répond.

Et si je veux être cohérent et appliquer ce que je vous enseigne, alors je dois vous écouter, vous, mes lecteurs.

C’est pour cette raison que j’aimerais que vous fassiez trois choses aujourd’hui :

  1. Si vous n’êtes pas encore inscrit, cliquez ici pour que l’on reste en contact. Je vous tiendrai au courant de la sortie des futurs article de Blogging Enchanteur. Et en bonus : je vous offrirai mon guide gratuit « 10 Secrets Pour Des Articles Lus, Partagés Et Commentés »
  2. Partagez cet article en utilisant les boutons juste à gauche. En tant que l’un des premiers lecteurs de Blogging Enchanteur, je n’espère pas que vous parliez du blog à vos amis. Je compte dessus.
  3. Laissez un commentaire en dessous de l’article, et racontez-moi ce qui vous pose problème. Dites-moi où vous en êtes et ce qui vous bloque avec votre blog.

Je lirai et répondrai à tous les commentaires. J’y réfléchirai. Puis je planifierai le contenu entier de Blogging Enchanteur autour de vos réponses.

Pourquoi ?

Parce qu’au cours des prochains mois (et des prochaines années), je ne veux pas juste vous donner des astuces sur le blogging. Je ne veux pas juste vous divertir avec des histoires sur ma vie. Je ne veux pas juste vous encourager à continuer.

Toutes ces choses sont sympas et je les ferais … mais ce n’est pas assez.

Mon (véritable) but est simple :

Je veux changer votre vie.

Je veux vous rencontrer exactement là où vous êtes, maintenant, et vous donner les informations précises dont vous avez besoin pour avoir des résultats immédiats. La seule chose qui m’importe est votre succès, parce que je veux vous aider à avoir un blog populaire et en vivre.

Alors dites moi où vous en êtes avec votre blog.

Dites moi votre plus gros obstacle, votre plus grosse frustration.

Dites-moi comment je peux vous aider.

Et soyez optimiste.

Parce que vous et moi, mes amis, nous allons accomplir de grandes choses ensemble. Et faire passer le blogging francophone d’un niveau au-dessus.

A propos de l'auteur

Théo est le créateur de Blogging Enchanteur, le site qui vous apprend comment attirer plus de trafic, obtenir plus d'inscrits et vendre plus. Tout ça dans un seul but … que vous puissiez ENFIN vivre de votre blog.

Laisser un commentaire et rejoindre la conversation 29 Commentaires

Ogier DOLLÉ - Responsable Affaires Répondre

Je me retrouve dans chacune des rubriques de cet article.

Ce qui me pose problème aujourd’hui est de ne pas savoir comment écrire un article pour un autre blog.
Quel sujet choisir etc…

    Théo Rossi Répondre

    Merci pour avoir répondu Ogier. Je ferai très certainement un article complet sur le guest blogging prochainement si ça intéresse assez de monde. Mais je peux déjà te donner une piste pour choisir le sujet de ton article invité : utilise le site BuzzSumo pour voir les articles les plus populaires du blog en question où tu veux publier, et écris un article sur le même sujet. Tu seras sûr de toucher en plein mille.

A-Malie Thepeller Répondre

Hey,
Merci pour cet article tout d’abord. On s’attend toujours à de la qualité avec toi.
Le point qui m’a le plus marquée est bien le dernier. Car je porte une attention toute particulière aux commentaires sous mes articles.
Savoir comment qui va, ne va pas. Savoir ce que les gens aiment…
Au fond, et tu as entièrement raison, pour réussir, il ne faut pas être égoïste. C’est peut-être innocent ou naïf, mais j’étais partie avec l’idée d’aider les gens avec mes conseils blogging (de qualité et écrit avec mon style !), qu’ils soient débutants ou confirmés !
Et c’est bien parti à ce que je peux voir.
Alors merci aux bloggueurs comme toi, rares, qui délivrent du VRAI bon contenu qui aide vraiment les gens.
Au lieu de délivrer du vent comme sur 90% de sites d' »aide » de blogging.

    Théo Rossi Répondre

    Salut AM, merci pour ton commentaire. Oui comme on en a parlé sur Skype, le fait de délivrer de la valeur dans tes conseils blogging et d’aller plus loin que tes « concurrentes » te permettra surement de faire décoller ton blog (si tu appliques la bonne stratégie trafic ensuite.)

    Et le fait que d’écouter tes lecteurs est quelque chose de primordial … Bien joué pour le faire, tu pars du bon pied 😉

Gwendoline Répondre

Salut Théo !

Bravo pour ce premier article et merci. Merci de crier haut et fort que :

– NON, il ne faut pas se concentrer sur le référencement quand on débute (trop de blogueurs autour de moi le font et croient encore que c’est important). Le référencement se construit au fur et à mesure. Si le contenu est bon, s’il captive les lecteurs, s’il y a de bons liens vers le blog cela suffit pour démarrer.

– NON, il ne faut pas publier chaque jour. J’ai fait cette erreur moi-même. C’est épuisant. Je n’arrivais plus à écrire tellement cela me hantait : « je dois publier, je dois publier ». J’étais devenue un zombie obnubilé par le bouton « publier ». Ceux qui disent ça sont de véritables sadiques en fait !

En ce moment ce qui me pose problème :
– j’ai démarré un blog sans audience, je dois aujourd’hui faire machine arrière (je pense) et c’est dur de passer le cap ;
– j’ai choisi un mauvais lead magnet et je suis en train d’en écrire un nouveau : c’est long ! Des conseils pour faire un bon lead magnet ? (celui qui va donner envie à mon audience de s’inscrire) ;
– aller chercher des articles invités, oser dire « Salut ! Je peux écrire chez toi ? »

Au plaisir de te lire,

Théo Rossi Répondre

Salut Gwendoline, content de te voir ici ! Merci pour ton commentaire et pour ton retour, j’espère que les gens te liront et comprendront que ces erreurs sont vraiment à éviter.

Je comprends, ce n’est pas facile … Je te conseille de bien définir ton positionnement afin de savoir qui tu veux attirer sur ton site, et de travailler à partir de là. Donc si tu refais ton lead mangnet, prends ton temps pour savoir le plus gros problème des lecteurs que tu veux attirer, pour ne pas te tromper de sujet et tout refaire une troisième fois. Pour des idées de sujets : les forums de ta thématique ainsi que les articles les plus populaires des gros blogs de ta thématique.

Un bon exemple de lead magnet : celui de Jon Morrow sur les titres, qu’André a repris.

Après pour ce qui est des articles invités je pense bientôt faire un article sur le sujet, mais ne t’inquiètes pas : si ton contenu est bon, les blogueurs que tu contactes publieront avec plaisir ton article.

Au plaisir d’échanger à nouveau avec toi,

Mireille Répondre

Bonjour Théo . Bravo , suis très contente pour toi. L’aboutissement de tant d’efforts.
Je reviendrai ce soir lire plus en détail , mais je sais déjà ce qui m’attend !!!! Que des conseils à suivre à la lettre pour réparer toutes les erreurs déjà faites.
Belle journée.
Mireille

    Théo Rossi Répondre

    Bonjour Mireille, merci pour ton gentil message ! Oui, ça fait plaisir de publier enfin sur mon propre blog.

    Super, j’espère qu’il te plaira, n’hésites pas si tu as des questions, je suis disponible par mail comme tu le sais de toutes façons

Tibère Répondre

Super ! C’est exactement ce que j’ai fait comme erreur et je me suis planté. Aussi, je confirme ce qu’écrit Théo. J’ai écouté des « docteurs es Blog » qui m’ont configuré tout ce qu’il était possible de configuré, ensuite il faut des articles tous les jours, etc., etc., et je me suis retrouvé avec un trafic autour des 40 000 par mois, bref une misère.
Si je remets une couche, je dirai que la N° 4 est la plus importante de toutes les règles. Les autres viennent ensuite comme la N° 2 puis et la N° 5. Avec mon expérience ratée, je dirai qu’il faut éviter les ingénieurs en informatique qui vous proposent d’installer votre site. Ils sont SEO à 500% et vous expliquent que sans connaître à fond cet outil vous ne serez jamais en première ligne. Oubliez cela, c’est archi-faux, je le sais pour l’avoir pratiquer.
Merci Théo pour cet article qui remet l’église au milieu du village.

    Théo Rossi Répondre

    Merci pour ce retour Tibère, vraiment ! Je pense aussi que l’erreur n°4 est la plus importante. Car avec un positionnement qui n’est pas clair ou qui ne se différencie pas des milliers d’autres blogs qui existent, peu importe ce que l’on fait (publier sans cesse, article invité, gros budget sur pub Facebook …), cela ne servira à rien.

    Attirer du trafic sur un site mal positionné est comme remplir un seau d’eau percé.

Michel Répondre

ça va, c’est pas trop dur de travailler avec toi, ton article est excellent car je reconnais les erreurs que je fais ou pas. Maintenant à moi de prendre sur mon temps pour relire est apprécier encore. C’est dans mon entier que je souhaite progresser et j’attendais un ‘cours’ progressif, ce que je trouve avec Théo.

Romain Répondre

Bonjour Theo !
Tu expliques qu’il est bien de faire des articles invités pour rapporter du traffic.
Mais comment convaincre un(e) bloggeur(se) de la même thématique de nous laisser écrire un article sur leur blog ? En effet, beaucoup voit en nous des concurrents….et refusent !
Sinon merci beaucoup pour cet article fort utile !

Théo Rossi Répondre

Bonjour Romain,

Si ton contenu est de qualité, qu’il correspond à la ligne éditoriale du blog où tu veux publier, et qu’il aide vraiment les lecteurs de ta thématique … alors le blogueur qui tient le site où tu veux publier n’aura aucune raison de te refuser. Au contraire, il sera content de t’accueillir !

Sois honnête quand tu contactes les blogueurs, dis leur que ton article invité est gagnant / gagnant :

– de ton côté il te permet de faire connaitre son site et d’attirer du trafic
– et du côté du blogueur qui acceptes ta collaboration, cela lui fait un contenu gratuit de qualité en plus, et sans rien faire

Dominique de Je Mérite Mieux Répondre

Salut Théo ,

Ravie que ton blog soit enfin lancé, je l’attendais impatiemment, j’avoue…

Ton article est bien construit, vraiment, tu donnes des informations précieuses.

Personnellement, mon problème en ce moment (tu sais, vu que je suis en phase de lancement) c’est comment créer un bonus irrésistible dans ma thématique  » Argent, Finances personnelles ».

Voilà, je te souhaite tout le succès que tu mérites, à très vite

PS : dans l’erreur N°2, le lien de ton article invité même à une page 404, en plus, je vois qu’il s’agit du film Fight Club, qui est juste dément! Remets vite le lien que j’aille le consulter ^^

    Théo Rossi Répondre

    Salut Dominique,

    Merci ! Ravi de te voir ici 🙂
    Oui je connais bien ce problème du bonus lors du lancement de ton blog. Si j’ai un conseil à te donner, c’est de bien prendre ton temps avant de te lancer dans sa rédaction .

    Je m’explique : ton bonus est un peu le socle qui va faire si oui ou non ton lancement de blog va être fructueux. Si ton bonus n’est pas assez attirant, attirer des inscrits sur ta mailing list va être pénible.

    Donc si je devais te conseiller sur ton bonus (je me permets comme ma LP convertit à plus de 42%), ça serait de choisir un problème pénible de partagé par la majorité des lecteurs de ta thématique (et le profil de lecteur idéal que tu veux attirer).

    Puis de rédiger une méthode étape par étape, courte et actionnable, sur UNE PARTIE de ce problème. Ce que tu ne veux pas faire, c’est genre « Le guide complet des finances personnelles » : trop long pour toi à écrire, trop long pour tes lecteurs à lire. Et ce n’est pas ce qu’ils veulent.

    En revanche quelque chose comme « La méthode en 5 étapes pour établir un budget et économiser 300€ tous les mois » ou « 10 étapes à effectuer pour reprendre le contrôle de vos finances » peut être une bonne idée.

    Par exemple, mon bonus cible le problème du trafic, mais ne traite que la partie des articles en donnant 10 secrets pour écrire des articles qui passionneront les lecteurs et qui de ce fait, seront lus, partagés et commentés.

    En espérant t’avoir aidé

    P.S : Merci pour la remarque mais le lien fonctionne de mon côté, peut être un petit bug sur le coup 😉

      Dominique de Je Mérite Mieux Répondre

      Merci Théo,

      Pleins de bons conseils, que je vais m’employer à suivre ^^
      Je vais aller à la pêche aux problèmes pénibles alors!

      J’espère pêcher du lourd pour mon super bonus 🙂

      ps : tu as raison, le lien marche, je m’en vais de ce pas, lire ton article invité

      A très vite

Asakura Répondre

Le voici donc le premier article de ton blog…

Merci pour les conseils !

On peut constater ton engagement et ton investissement vis à vis de tes lecteurs.

Jean Yves Répondre

Bonjour Théo.
Bravo tout dabord pour la qualité de tes articles. En tant qu’apprenti infopreneur, je dois dire que ces ressources sur l écriture sont precieuses. J ai appliqué quelques unes de tes recettes en écrivant ce week end sur mon bouquin et ça envoie du bois. Absolument. Je travaille depuis 2 ans sur une formation destinée aux entrepreneurs.
Elle est bien avancée. Donc j aimerais livrer qques échantillons gratuits sur un blog. Que peux tu me proposer en coaching ?
A bientot

    Théo Rossi Répondre

    Bonjour Jean Yves,
    Merci de ton commentaire. On peut parler en direct sur Skype de ton objectif avec cette formation, afin que je vois si je peux t’aider à faire quelque chose de sympa (la rendre attirante, faire des ventes …)

    Si tu veux en discuter envoie-moi un mail à theo@bloggingenchanteur.com

Stéphane Répondre

Bonjour Théo,

Bravo pour la qualité de ton article, ainsi que tous ceux que j’ai pu lire sur d’autres sites. Il y a du travail, c’est généreux, c’est utile, c’est bien écrit. Numéro 1 !

Je pense aussi que le point 4 est fondamental, car tout repose sur un bon positionnement. Et j’ai bien hâte de lire ton article (de 3000 mots 😉 sur le sujet ! En attendant, toute piste éclairante sur le sujet sera consommée avec avidité !

Merci de contribuer à augmenter la qualité du web.

Stéphane

    Théo Rossi Répondre

    Bonjour Stéphane,
    Merci beaucoup 😉 Yes le positionnement est crucial, ça sera un article compliqué à faire mais je le ferai 😉

soafy Répondre

Bonjour Théo,
Que de bons conseils. Comme toujours. Merci
Soafy.

    Théo Rossi Répondre

    Salut Soafy,
    Merci beaucoup. Au plaisir de te revoir ici 🙂

lise Répondre

Salut Théo,
je ne te lis que maintenant alors que ça fait quelques temps que je me suis inscrit à ta newsletter (honte à moi).
Comme mes prédécesseurs l’ont dit ton article est super bien rédigé et c’est vraiment plaisant à lire et aussi tu donne de très bons conseils.
Alors pour ma part, j’avais commencé à faire un blog mais avec un nom de domaine pas du tout « alléchant » et là je pense en avoir trouvé un trop vague.
pour faire court, ce serait un blog sur le métier d’auxiliaire de vie mais peut -être que je pourrais aussi le faire un peu plus général et donc sur les services à la personne.

    Théo Rossi Répondre

    Salut Lise,

    Merci pour ton commentaire, je suis content que tu apprécies l’article. Le nom de domaine est important, mais il n’est pas fondamental. Essaie d’avoir un nom précis par contre, qui fasse directement comprendre aux gens qui l’entendront le sujet de ton blog. Si tu veux plus d’infos sur « comment choisir ton nom de domaine », je te conseille cet article rédige par André Dubois : http://traficmania.com/nom-de-blog/

    Et pour ce qui est de ta thématique, je ne veux pas trop m’avancer car je ne la connais pas du tout, mais il est toujours bon d’être niché. Donc si tu blogues sur le métier d’auxiliaire de vie , tu as un bon potentiel dans le sens où tu peux écrire sur les diplômes et les études à posséder pour faire ce métier, sur ce qui fait qu’un auxiliaire de vie est compétent, sur ce qu’il faut connaitre du métier, sur comment progresser …

    Du coup tu attireras une communauté plus réduite que si tu bloguais sur les services à la personne en général, mais les lecteurs qui te suivront seront plus engagés, car ils seront sur ton blog pour un sujet bien précis. Et ça, c’est bon pour ta relation avec tes lecteurs … et les ventes seront plus faciles si tu te décides à monétiser ton blog par la suite.

    En espérant t’avoir aidé,

    Théo

lan Répondre

Bonjour Théo,
Loic Simon a partagé ton lien et j’en suis ravie. Je découvre ton blog qui répond pas mal à certaines de mes questions. Je suis sans emploi. Je cherche donc un nouveau poste et en même temps je souhaite créer mon entreprise. Plein de questions sur la création d’entreprise et je me suis demandée si d’autres personnes étaient dans la même situation que moi.
D’où l’idée d’un blog.
Ma cible est donc assez large : des personnes en reconversion notamment.
Je ne comptais publier un article qu’une fois toutes les 2 semaines puisque créer est un chemin semé d’embûches.
Pour le moment je ne souhaite pas en vivre. A terme pourquoi pas l’intégrer dans un site vitrine.
Merci de m’avoir lu.
Lan

    Théo Rossi Répondre

    Bonjour Lan, merci de ton commentaire.
    Je pense qu’il y a un potentiel dans la niche que tu cibles, car il y a effectivement des gens qui se posent des questions sur la création d’entreprise.

    Et comme c’est un sujet à ne pas prendre à la légère, je pense également qu’il y a un potentiel économique ici, avec un accompagnement des gens qui souhaitent créer leur entreprise (comme un coaching par exemple) qui me semble tout a fait approprié.

    Après, si tu veux développer ça en petit business rentable par la suite, il faut que tu te renseignes sur la thématique et la niche, en trainant sur les forums etc, comme j’en parle à la fin de cet article.

    Si tu as besoin d’aide, tu peux m’envoyer un mail.

Laisser un commentaire et rejoindre la conversation :







227 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez